Quand la mémoire du son provoque une émotion

A travers sa dernière campagne “Sound of Trauma”, la Fondation David Lynch nous montre la réelle puissance du son et l’impact qu’il a dans notre quotidien.

La Fondation Lynch, qui œuvre pour une éducation fondée sur la conscience et pour la paix mondiale, sensibilise le public sur la difficulté pour les vétérans à surmonter les troubles de stress post-traumatique.
La récente campagne orchestrée par l’agence Hérézie nous fait vivre le quotidien d’un soldat à travers un film immersif percutant. Baptiste Clinet, directeur de la création d’Hérézie, explique qu’il a souhaité mettre en avant le pouvoir du son : « les souvenirs et les émotions qu’ils déclenchent sont si forts ! Pour les soldats qui reviennent du champ de bataille, certains sons quotidiens de la vie les rappellent. »

Ce film fait appel au phénomène psychologique de reviviscence : une sensation rappelle un événement marquant déjà vécu, ce qui va pousser la personne à se représenter la scène de façon concrète en lui donnant l’impression de la revivre. La reviviscence participerait ainsi à la consolidation du souvenir. Ainsi nous réactiverions les perceptions pour mieux mémoriser un événement.

Bien que le visuel semble être le meilleur moyen de trouver l’accès aux détails du passé, le son peut renvoyer à notre vécu avec un effet de surprise en provocant une charge émotionnelle brutale.

Le rôle de l’émotion serait donc d’accompagner le processus de mémorisation en facilitant le tri des expériences permettant aux individus de s’adapter aux situations nouvelles à partir d’évènements anciens.

Le son peut vous faire revivre des émotions négative mais aussi des éxpériences extrêmement positives. Qui n’a pas eu un souvenir qui a brusquement surgit suite à l’écoute d’un son ou d’une musique ! Par exemple, imaginez que vous marchez dans la rue et vous entendez un son qui vous rappelle le carillon du marchand de glace de votre enfance ! Il y a de fortes chances que vous ressentiez une émotion extrêmement positive qui vous rappelle un bon moment de votre enfance.

Quand à la musique, elle a le même pouvoir que le son sauf qu’elle a un atout supplémentaire : elle est mémorable, voir inoubliable pour certaines. Elle vous fait ressentir l’émotion véhiculée par la musique et/ou bien l’émotion que vous avez ressentie dans le passé en l’écoutant. Si je vous évoque « I will survive » de Gloria Gaynor et que vous avez vécu la coupe du monde de 1998, il y a de fortes chances que ce morceau vienne vous entêter et vous rappelle de bons souvenirs.

#SoundsOfTrauma #designsonore #designmusical

Pour plus d’informations :
The Inspiration Room Stratégies CB News David Lynch Foundation